Au shaker ou la cuillère, comment choisir ?

Cette fameuse de réplique de James Bond, « Un vodka martini, au shaker pas à la cuillère », shaken not stirred en VO, résume à elle seule l’opposition entre deux des techniques principales pour préparer des cocktails. Les deux autres sont au blender, comme la Piña Colada par exemple, et directement au verre comme un Old Fashioned.

Alors comment savoir s’il faut shaker ou remuer (à la cuillère) son cocktail ?

Quand préparer son cocktail au shaker ?

Des deux techniques le shake est la méthode la plus rapide et la plus énergique pour mélanger les ingrédients (enfin technique). Le problème c’est que justement cette « violence » va rendre le mélange trouble, notamment parce qu’il va incorporer des bulles d’air dans votre cocktail et de minscules débris de glace. On va donc réserver cette technique pour les cocktails qui ont déjà des ingrédients troubles ou qui nécessitent cette énergie pour être incorporés :

  • les jus de fruits (donc principalement citron, citron vert mais aussi ananas ou orange)
  • les blancs d’oeufs (si vous voulez une belle mousse bien montée, il faut y aller franco)
  • la crème fraîche, comme dans un Ramos Gin Fizz
Du jus de citron vert pressé dans la timbale d’un shaker

Et c’est à peu près tout !

Attention toutefois, si un des ingrédients de votre cocktail est gazeux, il faut d’abord shaker tous les autres ingrédients, et ajouter le liquide gazeux à la fin, directement dans le verre. Ça évite les surprises à l’ouverture du shaker et aussi que toutes les bulles disparaissent dans le shake.

Quand préparer son cocktail à la cuillère ?

Et bien dans tous les autres cas ! Si votre cocktail ne contient que des ingrédients parfaitement translucides, comme des spiritueux, des liqueurs, ou des sirops, alors faites-le à la cuillère. Ainsi ils conserveront leur aspect impeccable et leur texture soyeuse.

Un cocktail préparé à la cuillère

Crédits photos

Photo by Ash Edmonds on Unsplash

Photo by Kike Salazar N on Unsplash

Photo by Helena Yankovska on Unsplash

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire