Comment faire un Mojito pour 20 personnes ?

Des verres à mojitos, des citrons verts, de la menthe, pour préparer un mojito pour 20 personnes

Pour faire un Mojito pour 10 personnes, c’est très simple, vous prenez notre recette de Mojito, vous multipliez les quantités par 10. Pour 20 ? Pareil vous multipliez par 20. Voilà l’article est fini.

Au début de CocktailMolotov, j’aurais pu écrire cet article comme cela de manière non-ironique. S’il faut 5 cl de rhum par personne, alors pour 20 personnes, il faut 100 cl de rhum. Et ça ne m’aurait pas dérangé d’écrire ça. Mon côté matheux. Le problème c’est que le rhum cubain lui est vendu en bouteille de 70 cl ! C’est un peu différent pour le rhum agricole qu’on trouve plus facilement en bouteille d’1 L, mais il n’est pas recommandé pour faire des Mojitos.

De même pour la menthe, savoir qu’il faut entre 160 et 200 feuilles de menthe n’est d’aucune utilité. On achète des bouquets de menthe, pas des feuilles !

Dans cet article je vais donc vous donner une liste de courses, plutôt qu’une recette. Avec le nom des produits tels qu’on les achète au supermarché. Pas tels qu’on les trouve dans les recettes de cocktails !

La solution : faire un Mojito façon punch

Le problème du Mojito c’est que c’est long à préparer. Donc en faire vingt, c’est trèèèèès long. CocktailMolotov a la solution pour vous : le préparer façon punch.

On balance tout dans un grand saladier, ce qui nous permettra d’enchaîner les verres par la suite. À cause des citrons c’est un peu fastidieux, mais ça reste très simple.

Mojito pour 20 personnes

Par , le

Des verres à mojitos, des citrons verts, de la menthe, pour préparer un mojito pour 20 personnes
Certains droits réservés par Didriks

Temps de préparation : 20 minutes

Ingredients

  • 2 bouteilles de rhum cubain (Havana Club ou Bacardi)
  • 15-20 citrons verts pour leur jus, une dizaine de plus pour la déco
  • 2 bouquets de menthe
  • 1 paquet de 1kg de sucre blanc (c'est pas le moment d'être fancy, juste du sucre blanc)
  • 1 bouteille d'1 L d'eau gazeuse
  • 2 kg de glace pilée

Instructions

Avant que les invités n’arrivent

  • Prendre le premier bouquet de menthe, enlever toutes les feuilles et les mettre dans le saladier.
  • Ajouter une bonne douzaine de cuillères à soupe de sucre en poudre.
  • Presser les citrons verts achetés pour leur jus.
  • Ajouter le jus dans le saladier
  • Avec un pilon, écraser gentiment le contenu du saladier. Il ne faut pas transformer les feuilles de menthe en purée. Le résultat sera moche, et en plus vous allez extraire les saveurs amères de la plante. Le citron et le sucre vont vous aider de toute façon, donc il ne faut vraiment pas forcer !
  • Ajouter 100 cl de rhum cubain. Visuellement c’est une bouteille entière, et la moitié de la seconde.
  • Remuer doucement, et voilà pour la préparation principale (vous pouvez faire ça jusqu’à 24h en avance et réserver au frais)

Pendant la soirée

Certains droits réservés par Didriks
  • Prendre un verre, y ajouter de la glace pilée et quelques quartiers de citron vert (ceux achetés pour la déco donc), et des feuilles de menthe du second bouquet
  • Verser 7-8 cl du mélange initial dans le verre
  • Compléter d’eau gazeuse
  • Avec une grande cuillère harmoniser visuellement les quartiers de citron vert et les feuilles de menthe dans le verre.
  • Décorer avec une rondelle de citron vert ou une tête de brin de menthe
  • Faire ça 20 fois 😀

Voilà, vous êtes fin prêt à recevoir vos hordes d’invités assoiffés de rhum ! Préparer un mojito pour 20 personnes ne devrait plus vous faire peur !

Chartreuse Swizzle

Aujourd’hui on met à l’honneur un néo-classique qui avait sa vidéo depuis longtemps sur notre chaîne mais pas d’article sur le blog !

C’est un cocktail qu’on adore parce qu’on adore la Chartreuse. L’ingrédient le plus dur à trouver est le Falernum, mais on va bientôt en publier une recette.

Chartreuse Swizzle
Chartreuse Swizzle
Recette du Chartreuse Swizzle

Temps de préparation: 5 minutes

Ingredients:
  • 1 cl rhum ambré
  • 4,5 cl chartreuse verte
  • 1,5 cl falernum
  • 3 cl jus d'ananas
  • 2 cl jus de citron vert

Le Daïquiri

Un daiquiri préparé au shaker, versé dans une coupette

Le Daïquiri est un cocktail emblématique cubain de la famille des Sour. Malgré une recette d’apparence simple et facile à maîtriser, il tire sa complexité de son équilibre à atteindre.

Si les 3 seuls ingrédients du cocktail vous mettent en confiance et vous permettent de vous dire « facile, inratable ! », sachez que vous risquez bien souvent de grimacer lorsque vous avalerez la première gorgée. Le cocktail a été inventé au début du XXe siècle à Cuba, il utilise trois ingrédients facilement accessibles sur l’ile, le rhum, le citron vert et le sucre en poudre. Découvrez ses secrets et ce qui se cache derrière l’un des cocktails les plus célèbres.

Daïquiri cocktail, quoi savoir et comment le réussir

Un des critères les plus importants est la balance entre l’acidité et la sucrosité, ici représentés par le jus de citron vert et le sirop simple.

Connaitre le rhum ou rum que vous allez utiliser sera également une bonne chose, on parle bien entendu ici de rhum traditionnel/industriel et non pas de rhum agricole.

Le cocktail se réalise donc avec du rhum traditionnel, fait à base de mélasse, résidu du processus de raffinage de la canne à sucre. A ne pas confondre avec le rhum agricole, qui lui est produit à partir du vésou, jus de canne à sucre broyée. L’un est symbolise les rhum des Antilles anglophones et hispanophones, mais pas seulement, l’autre est représenté par exemple par les Antilles francophones (rhum agricole).

Leurs goûts présentent de nombreuses différences.Le rhum agricole aura des arômes plus droits, tandis que le rhum traditionnel aura une palette d’arômes potentiellement plus large, due en partie à la réaction de Maillard.

Points historiques et précisions mixologiques autour du Daïquiri

Si la paternité du daïquiri reste un mystère, les historiens par contre ne nous laissent pas le choix dans la date concernant sa création, début XXe siècle (autour de 1910).

Ici dans son plus simple appareil. La rondelle de citron n'est pas obligatoire...
Ici dans son plus simple appareil. La rondelle de citron n’est pas obligatoire…

Le daïquiri fait sans aucun doute figure de cocktail classique, cocktail qui a été « twisté », dénaturé, au possible avec des recettes qui ne se valent pas toutes. N’allez pas comparer un mango daïquiri réalisé au <insert cheap bar here>  avec un Hoolapalooza daiquiri qui avec ses notes fraîches et herbacées, sauront convaincre la plupart d’entre vous.

Sur les proportions également, les amateurs se divisent. Certains le préfèrent en 4:2:1, d’autres en 6:2:1, les derniers iront sur la version « rum oriented » en 8:2:1.

En cocktail nous parlons de « parts », ce qui signifie pour les néophytes: ici 4 parts de rhum pour 2 parts de jus de citron pour 1 part de sirop de sucre. Ou bien, 6 parts de rhum, ou bien 8 parts de rhum… On conserve la même quantité de jus de citron et de sucre, tout en modifiant la quantité de rhum.

Si après un rapide calcul (erroné), vous commencez à prendre peur lorsque vous voyez 8:2:1 je vous envoie sur notre très bon article sur la dilution (hum) qui vous permettra de constater qu’entre un daïquiri 8:2:1 et un daïquiri 4:2:1, la différence du taux d’alcool est plus faible que ce que vous croyiez.

Vous constaterez également qu’en réalisant 3 daïquiri avec les 3 recettes ci-dessus, vous pourriez être surpris sur celui que vous identifierez comme étant celui avec le plus de rhum.

Trêves de bavardage, mais sachez justement que le Daïquiri se doit d’être acidulé plus qu’alcooleux ou encore sucré à l’excès, par conséquent, nous vous recommandons chaudement les proportions ci-dessous.

La recette du Daïquiri cocktail

Daiquiri Cocktail

Par , le

Un daiquiri préparé au shaker, versé dans une coupette
Un daiquiri cocktail préparé au shaker

Temps de préparation : 3 minutes

Ingredients

  • 6 cl de rhum traditionnel cubain
  • 3 cl de jus de citron vert frais
  • 1 cl de sirop simple

Instructions

Assemblez les différents liquides dans votre shaker, secouez une dizaine de secondes, servez dans une coupette cocktail refroidie. Sans garniture pour la version simple.

Recommandations de préparation

Pour votre rhum, bien que la recette historique fasse appel à du rhum cubain rien ne vous empêche d’essayer avec du Plantation 3 stars par exemple, celui-ci est transparent car filtré sur charbon après vieillissement. Il est construit sur la base de trois rhums traditionnels et est vieilli en fût de chêne. Il apportera plus des notes boisées à votre cocktail. Sinon, du Havana Club Blanco ou 3 ans fera bien l’affaire. Enfin l’ami Difford préconise le Bacardi dans sa version « Carta Blanca ».

Le jus de citron vert, nous vous recommandons de l’obtenir en pressant le citron vert vous-même, une étude a récemment montré qu’en le pressant 4 heures avant de l’utiliser, ses saveurs s’arrondissaient.

Pour le sirop, suivez notre recette, faites tout simplement un sirop à froid avec 50% de sucre et 50% d’eau, utilisez une balance de cuisine pour peser vos ingrédients (cf. notre article sur le sirop de sucre).

Régalez-vous et régalez vos proches avec ce cocktail qui ne laisse personne indifférent !