Une grenade posée à côté d'une bouteille de sirop de grenadine maison

Comment faire du sirop de grenadine maison

Comme son nom l’indique, le sirop de grenadine devrait être un sirop à base de grenade, fruit qui pousse dans les pays chauds, Asie occidentale et orientale, Maghreb… Que trouve-t-on donc dans le sirop de grenadine du commerce, celui trouvable dans n’importe quel magasin ? Dans cet article vous verrez que c’est probablement l’une des plus belles arnaques de l’industrie agro-alimentaire de ces dernières années.
Apprenez-tout sur ce sirop qui vous permettra de réaliser de très beaux Jack Rose, El Presidente ou encore Mary Pickford !

Comparaison entre la recette historique et les produits industriels actuels

Regardons par exemple la composition du sirop de grenadine Teisseire :

Ingrédients : Sucre, sirop de glucose-fructose, eau, jus de fruit à base de concentrés: 11% (citron, fruits rouges 8%: framboise, sureau, groseille, cassis), arômes dont extraits de naturels de vanille, acidifiant: acide citrique.

Comment est-on passé d’une réduction de jus de grenade et de sucre à un sirop qui contient 0% de grenade ?

Où est la grenade dans tout ça ? Et non, ce n’est pas une citation de Rambo.

des colorants
Un pur produit industriel
un pot de sirop de glucose
Préparez vous aussi votre sirop comme un petit chimiste !

Faux sirop de grenadine : Raisons de la tromperie industrielle

Les raisons principales qui poussent les fabricants à remplacer ce fruit par des arômes artificiels sont le coût de la grenade, à cause de son import, et la difficulté à en tirer du jus. Il ne reste au total que 11% de jus de fruits dans ce sirop.

Le fruit a été identifié comme un « super-fruit » récemment, et on a vu pousser dans les rayons frais des bouteilles de jus de grenade, ce qui n’a pas entraîné les prix à la baisse bien au contraire.

Avec ce type de produits, impossible pour nous de retrouver le goût authentique des cocktails d’antan utilisant de la grenadine. Je pense notamment au El Presidente (Rhum cubain vieilli, vermouth sec, grenadine) et au Jack Rose (Calvados, citron, grenadine).

Deux recettes très faciles à réaliser chez vous

En effectuant des recherches assidues dans mes livres de cocktail et sur internet, j’ai pu constater que la majorité des recettes se ressemblaient dans les proportions des ingrédients et se regroupaient en deux catégories : sirop fait à froid, sirop fait à chaud.

Là où David Embury, dans son livre The Fine Art of Mixing Drinks (paru en 1948), ne s’embête pas à détailler une recette de sirop de grenadine – il se contente simplement de mentionner « grenadine » dans ses recettes – d’autres auteurs de livres plus récents donnent des recettes pour ce sirop, probablement à cause de la difficulté à trouver un vrai sirop de grenadine de nos jours. Et surtout pas ce sirop chimique présent sur toutes les tables ou presque de nos familles.

Jason Wilson, ancien auteur de la colonne éditoriale spiritueux du Washington Post, s’amuse à dire, dans son livre Boozehound, qu’en utilisant un vrai sirop de grenadine pour le Jack Rose, celui-ci ressemblera plus à un Jack Mauve.

Recette du livre de cocktail du PDT (à froid)

Sirop de grenadine maison
Sirop de grenadine maison
Réalisez un sirop de grenadine excellent en moins de 5 minutes !

Temps de préparation: 3 minutes

Ingredients:
  • 350 gr de jus de grenade
  • 350 gr de sucre
Instructions:
Mettre dans un récipient et remuer jusqu’à dissolution du sucre. Cela donne au final à peu près 60cl de sirop. Ici pas de réduction par évaporation, la quantité de sucre ajouté est plus conséquente que pour d’autres recettes.
Vous pouvez noter cette recette
Noté 5/5 par 4 visiteurs

Recette de Todd Thrasher (à chaud)

-350gr de jus de grenade

-175gr de sucre

-15gr de jus de citron

-Zestes d’une demie orange non traitée, en prenant soin de retirer la partie blanche amère.

Porter le jus de grenade à ébullition. Ajouter le sucre et le jus de citron, mélanger pour dissoudre le sucre puis ajouter les zestes d’orange. Mettre ensuite à feu doux et laisser réduire pendant 45 minutes sans couvrir (ou jusqu’à ce que la préparation ait réduit de moitié). Retirer les peaux d’orange et laisser refroidir à température ambiante. Conserver ensuite au réfrigérateur.
Ici, moitié moins de sucre, on utilise donc l’évaporation de l’eau pour pallier la plus faible quantité de sucre.

Vous pouvez également rajouter quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger. Les zestes d’orange sont bien entendu optionnels.

Pour les deux recettes, l’ajout de 3 cl d’alcool blanc (type vodka ou rhum) est conseillé pour prolonger la conservation et la porter à 2 mois.

La différence côté nutrition va se situer sur le type de sucre présent dans votre sirop. Celui fait à chaud aura une proportion plus importante de fructose (sucre naturellement présent dans les fruits). Le fructose n’est pas un sucre raffiné. Mais dans les proportions de sirop de grenadine utilisées pour les cocktails, je pense pouvoir dire que l’impact sur votre organisme sera négligeable contrairement à la cirrhose qui guette tous les lecteurs de CM à force de vouloir essayer les superbes recettes qu’on vous propose.

4 réflexions au sujet de “Comment faire du sirop de grenadine maison”

  1. Bonjour !
    Je dévore tous vos articles ! C’est incroyable comme vos explications donnent envie de s’y mettre !
    Jus de Grenade et sirop de glucose, tenez vous bien, j’arrive !
    Merci pour ce partage !
    Bonne continuation !

    Répondre

Laisser un commentaire