Mauresque

Qu’on la fasse au pastis ou au Ricard, la Mauresque permet de rafraîchir les longues soirées d’été, chez nous les Sudistes. J’ai longtemps rechigné à lui consacrer un article. C’est un mélange eau-pastis-orgeat, donc c’est techniquement un cocktail. Mais il y avait quelque chose en moi qui lui refusait ce titre.

Je me suis dit que le chemin de la rédemption du snobisme mixologique passait par l’écriture de cet article.

Mauresque (Eau Pastis Orgeat)

Par , le

Une mauresque, un cocktail composé d'eau, de pastis et d'orgeat

Temps de préparation : 1 minute

Ingredients

Instructions

Verser d’abord le pastis, puis l’orgeat et enfin l’eau dans un verre. Ajouter des glaçons suivant votre goût.

Vous pouvez noter cette recette
Noté 5/5 par 3 visiteurs

Histoire de la mauresque

Parfois orthographiée Moresque, Mauresco en provençal, elle a plus récemment été affublée du nom d’EPO, pour Eau, Pastis, Orgeat. C’est une référence au produit dopant, mais attention les effets ne sont pas les mêmes.

Comme beaucoup de mélanges populaires (Mojito, Caïpirinha, Ti’punch …) l’origine de la Mauresque n’est pas claire. Mettre un peu de sirop dans son anisé, il y en a plus d’un qui a dû en avoir l’idée. Et c’est probablement parce qu’il était populaire qu’on l’a servi dans les bars.

Cependant, j’ai quand même fait quelques recherches. Wikipedia affirme (mais sans source) qu’elle trouve son origine chez les soldats français qui ont fait les campagnes d’Algérie en 1830-40. À cette époque on l’aurait donc préparée avec de l’absinthe plutôt que du pastis.

J’ai aussi trouvé une autre source qui donne une origine corse au cocktail, et son nom viendrait de l’influence maure sur la Corse. L’autre explication au nom du cocktail vient de sa couleur : les Mauresques étaient tout de blanc vêtues.

Il faudra malheureusement se contenter de ça. L’invention de la Mauresque est probablement perdue dans l’histoire, mais ça ne nous empêche pas de l’apprécier !

Laisser un commentaire