Comment faire un ginger bug maison

Le ginger bug (aussi appelé ginger beer plant ou levain de gingembre) est bien une petite bébête comme son nom le laisse penser, mais ce n’est pas un insecte, c’est une SCOBY : Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast, bref un symbiote bactérie-levure. C’est aussi le cas du kombucha ou tout simplement de la mère de vinaigre.

Un couteau japonais et du gingembre fraîchement coupé

Et pourquoi ça nous intéresse chez CocktailMolotov ? Parce qu’on peut utiliser le ginger bug pour faire une délicieuse ginger beer.

La recette est très simple en apparence, mais puisqu’on est en présence d’une culture, des êtres vivants, il faut bien surveiller l’évolution.

J’ai trouvé cette recette dans un très beau livre sur les boissons fermentées :

Ginger bug

Par , le

Un ginger bug, du gingembre coupé et un couteau japonais

Temps de préparation : 7 minutes

Ingredients

  • 1 cuillère à soupe de gingembre rapé (si vous êtes courageux) ou haché
  • 1 cuillère à soupe de sucre

Instructions

Dans un récipient mettre 1/2 L d’eau minérale (il peut y avoir trop de chlore dans l’eau du robinet qui tuerait les bébêtes).

Pendant une semaine, ajouter tous les jours une cuillère à soupe de gingembre haché et une de sucre.

Au bout de 3-4 jours, vous devriez commencer à voir quelques bulles en surface, et quand ça sent la fermentation et que le goût est un peu moins sucré, c’est que c’est prêt !

[yasr_visitor_votes null size= »small »]

Il se peut que comme moi au bout de quelques jours, ça commence à sentir vraiment le vinaigre. Dans ce cas-là essayez de jeter la moitié de votre ginger bug (liquide et gingembre), remettez un volume d’eau équivalent à celui que vous venez de jeter, et recommencez à donner une cuillère de sucre et de gingembre par jour.

Une fois que votre ginger bug est stabilisé vous pouvez le passer en maintenance mode, en le mettant au frigo et en ne le nourrissant qu’une fois par semaine.

La différence entre la ginger beer plant et le ginger bug

Un peu d’histoire

Maintenant qu’on a fait notre petite tambouille, il est temps de s’intéresser un peu plus au ginger bug. Le site yeemos.com, grand spécialiste des cultures microbiennes, nous apprend que la culture du ginger bug date de l’Antiquité.

À ce sujet, plusieurs sources (dont yeemos) parlent d’une culture originelle du ginger bug qui a presque disparu, et ça serait celle-ci qu’il faudrait appeler ginger beer plant (GBP). La ginger beer ayant un peu passé de mode, la culture originelle a bien failli disparaître. Heureusement elle existe toujours à la German Culture Bank entre autres.

Cette ginger beer plant serait différente du ginger bug (pas les mêmes bactéries et pas les mêmes levures), et produirait donc une ginger beer d’une saveur différente. Les prochaines expérimentations de CocktailMolorov nous amèneront sûrement à tester la vraie.

Un peu de biologie

Je vous rappelle quand même qu’on est sur un site de gros geeks, donc l’histoire ça va 5 minutes, mais maintenant passons un peu aux sciences naturelles ! La GBP est une symbiose entre Saccharomyces florentinus (la levure) et Lactobacillus hilgardii (la bactérie), qui est du type lactobacille comme son nom nous l’indique. Elle est donc capable de produire du CO2, de l’acide lactique, et même de l’éthanol !

Le ginger bug que vous pourrait faire chez vous sera lui aussi composé de levures et de bactéries du même type, mais la diversité dans ce règne étant quasi infinie, ça ne seront pas exactement les mêmes que celles de la GBP.

On se rappelle (mais si au début de l’article, je sais c’est loin, surtout si vous avez coupé du gingembre au milieu) que la GBP est une SCOBY (une « mère ») qui se présente sous forme de grain translucide (comme le kéfir par exemple), qu’il faut réhydrater pour réactiver la culture. Et la suite est à peu près la même que pour le ginger bug.

C’est tout, c’est à vous de jouer maintenant !

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire