Le sucre dans les liqueurs maison augmente-t-il le degré d’alcool ?

Réponse courte

NON !

Réponse longue

Cette question a déjà été traitée au détour de certains articles, mais elle est posée si souvent dans les commentaires ou même à Google qu’elle mérite bien son propre article.

Cette interrogation est bien légitime, c’est bien la base de la fermentation alcoolique de transformer le sucre en éthanol (grâce aux petites levures).

On peut même considérer que c’est vrai pour la bière ou le vin, mais pas dans le cas des liqueurs maisons ou des rhums arrangés. Eh oui, les levures consomment le sucre pour le transformer en éthanol (+ CO2), mais rejettent l’éthanol dans le milieu même où elles vivent, ce qui rend petit à petit le milieu inhospitalier pour les levures ! (Toute ressemblance avec les humains et le CO2 est fortuite).

C’est pour cela que la fermentation alcoolique s’arrête aux alentours de 14-15° max (et qu’il faut ensuite passer à la distillation si on veut augmenter le titre alcoolique).

Donc ajouter du sucre (ou du miel ou autre) dans votre préparation de rhum arrangé ne vas pas augmenter la quantité d’alcool (puisqu’il n’y a plus personne capable de transformer le sucre en alcool aux 40° où titrent habituellement les rhums). Pire, puisque vous augmentez le volume sans ajouter d’alcool, vous baissez le titre alcoolique du mélange !

Laisser un commentaire