TL;DR: Calculer le degré alcoolique d’un cocktail pour qui n’est pas familier avec le concept de moyennes pondérés peut s’avérer une entreprise des plus hasardeuses. Dans cet article CocktailMolotov vous explique pas à pas avec des exemples comment calculer ce chiffre. Pour les plus réfractaires aux mathématiques, rendez-vous sur ce calculateur de degré alcoolique en ligne que j’ai codé spécialement pour vous.

Introduction au calcul du degré alcoolique

Suite à un petit thread sur Barnova, j’ai pu m’apercevoir que les cours de mathématiques remontaient à très longtemps pour certains, et qu’un petit rappel s’avérait nécessaire en matière de pourcentages et de moyennes. Je me suis dit que ça pouvait intéresser certainement nos lecteurs, en tout cas ceux pour qui mathématiques riment avec torture scolaire. Il n’y a pourtant rien de plus simple que de calculer le titre d’un cocktail. Il suffit de maîtriser le concept de moyennes pondérées. Attention certains mélanges proposés ci-dessous ne servent qu’à titre d’exemple, et ne sont pas homologués par CocktailMolotov.

Vous répondrez ainsi à la question « Ce daïquiri est-il imbuvable ? »

Premier exemple

Prenons un exemple assez simple : je verse 4 cl de whisky à 40° dans un verre, puis 4 cl de Coca (à 0°). La boisson résultante titrera de manière évidente à 20°, puisque j’ai autant de whisky que de Coca. En effet, seul le whisky apporte de l’alcool à mon mélange, la quantité d’alcool reste la même, alors que le volume double : le titre est divisé par deux.

Deuxième exemple

Cette fois-ci vous êtes aventureux, et au lieu de vous faire un petit Whisky-Coca moitié-moitié, vous vous servez 4 cl de rye whiskey (40°) et 4 cl de vermouth doux (15°). Le « diluant » est maintenant lui aussi alcoolisé. Ce nouveau mélange titre maintenant (40+15)/2 = 27,5°. Les deux ingrédients sont introduits à parts égales, une moyenne toute bête nous donne le degré alcoolique de la boisson.

Troisième exemple

Admettons que vous ayez lu quelque part une recette d’un cocktail appelé « Manhattan« ,  vous savez très bien qu’il faut 6 cl de rye pour 3 cl de vermouth doux, au lieu de 4 et 4. Et c’est là que les choses se compliquent. Le rye étant en plus grande proportion que le vermouth, son degré va prédominer sur celui du vermouth. Dans quelle mesure ? Là encore un peu de calcul va nous donner la solution : (6×40 + 3×15)/(6+3) = 32°.

Quatrième exemple

Enfin, encore plus difficile, avec cette fois-ci le Burlington. 6 cl de rye (40°), 2,5 cl de Punt e Mes (16°), 1,5 cl de sirop d’érable au sel fumé (0°). Ce qui donne comme degré général pour le cocktail : (6×40 + 2,5 x 16 + 1,5 x 0)/(6 + 2,5 + 1,5) = 28°. Sauf que ça c’est au moment d’ajouter les ingrédients dans le verre à mélange. Puis on ajoute la glace et donc, de l’eau ! Environ 30 % d’eau est ajoutée par rapport au volume initial. Le volume final n’est donc plus 10 cl, mais 13. Soit un degré alcoolique de (6 x 40 + 2,5 x 16 + 1,5 x 0)/[(6 + 2,5 + 1,5) x 1,3) = 22°. On voit que l’eau joue un rôle majeur dans les cocktails, à la fois pour la température (ça sera l’objet d’un autre post) et pour la dilution, deux critères essentiels dans la perception du goût d’un cocktail.

Explication

Le degré alcoolique est un pourcentage : il indique le rapport entre le volume d’alcool et le volume total de liquide à 20°C (car les volumes peuvent changer selon la température, mais ça aussi ce sera l’objet d’un autre article). Par exemple dans un litre de gin à 40°, il y a 1 L x 40% = 40 cl d’éthanol pur (le nom scientifique de l’alcool présent dans les spiritueux). Si je rajoute 1 L d’eau, le volume d’alcool est le même, car il n’y a pas d’alcool dans l’eau (à ma connaissance), en revanche le volume de liquide total est maintenant de 2 L. Le degré alcoolique est alors 40 cl / 2 L = 20 % !

Donc dans les petites formules précédentes, en multipliant le titre du rye par son volume, j’obtiens la quantité d’alcool de ma dose de rye. En ajoutant la quantité d’alcool contenue dans le vermouth, j’ai la quantité d’alcool totale. Je divise alors par la somme des volumes (que j’ai augmentée de 30% pour cause de dilution), et pouf ! voilà le nouveau titre alcoométrique volumique de mon cocktail. Easy non ?

Généralisation

Les exemples c’est bien, mais une formule qui marche à tous les coups, c’est encore mieux.

On note :

N le nombre d’ingrédients du cocktail en question.

v_i le volume de l’ingrédient i.

t_i le degré alcoolique de l’ingrédient i.

T le degré alcoolique final du cocktail.

D Le taux de dilution lié à la glace fondue.

On obtient donc la formule assez simple pour trouver le degré alcoolique :

T = \frac{\sum\limits_{i=1}^N v_i \cdotp t_i}{(1+D) \cdotp \sum\limits_{i=1}^N v_i}

Comme vous voyez le cocktail c’est souvent un peu embêtant, mais on peut toujours trouver le moyen de s’amuser !

Blague à part, pour les grosses feignasses, je mets à disposition une fiche Excel en libre téléchargement, dans laquelle vous n’avez qu’à rentrer votre ingrédient, son degré et le volume qu’il y a dans le cocktail. S’il vous demande un mot de passe, mettez que vous souhaitez l’ouvrir en « Lecture seule ». Je l’ai programmé automatiquement pour une dilution de 30 % (ce qui devrait vous donner un degré maximum de votre cocktail, la dilution pouvant aller jusqu’à 40 ou 50 % selon la qualité de votre glace).

Calcul du degré alcoolique d’un cocktail

Pour ceux qui n’arrivent pas à ouvrir ce format, je vous propose un Google SpreadSheet. Il est bien entendu en lecture seule, pour pas que des petits malins le changent et que les suivants ne retrouvent plus le bon fichier. Il vous faudra donc faire votre propre copie du produit.

Ci-dessous une capture d’écran de la fiche Excel :

Screenshot feuille excel degré alcoolique


Maxime Maillot

Maxime Maillot est ingénieur. Il possède un doctorat en informatique et un diplôme d'ingénieur de Supélec. Il se découvre une passion pour le cocktail après avoir dégusté un Old Fashioned. Par la suite, il dévorera les vidéos de Robert Hess et Jamie Boudreau sur Small Screen Network, ainsi qu'Imbibe de David Wondrich.

47 Comments

Romain · 25/10/2012 à 15:26

Ce n’est pas rigoureusement vrai. En effet, 1L d’eau + 1L d’alcool ne donne pas 2L de liquide. Il se produit une contraction du volume due au fait que les molécules d’eau et d’alcool sont semblables.
Je pinaille un peu mais ce n’est pas complètement négligeable.
Merci pour ce que vous faites néanmoins.

    CocktailMolotov · 29/10/2012 à 10:55

    Effectivement nous n’avons pas pris en compte la contraction, du fait de la miscibilité des deux produits. On va affiner notre modèle et revenir avec un deuxième article béton !

    ROBERT BOUTEILLE · 02/04/2016 à 18:23

    Je voudrais connaitre le degré d’une boisson alcoolisée et sucrée dont je ne suis pas le conceveur

      CocktailMolotov · 03/04/2016 à 21:12

      Il va vous falloir des instruments de mesure dans ce cas-là, je ne peux rien pour vous !

drago · 19/12/2012 à 12:28

Ayant quelque difficulté en math apparemment !! ce tableau mes très pratique .
Merci…merci

    CocktailMolotov · 19/12/2012 à 13:11

    Mais je vous en prie !

    pupute · 03/11/2015 à 09:23

    Je vois également que tu as des difficultés en Français ! 😀

      CocktailMolotov · 03/11/2015 à 17:57

      c’est pas gentil de se moquer !

piman · 22/01/2013 à 23:37

Bonjour, je cherche une formule efficace pour baisser le degré d’un alcool(sucré )de 45° à 18° . je ne trouve aucun appareil de mesure adapté aux alcools contenant du sucre et j’ai besoin d’une mesure précise car le prix de la taxe douanière passe du simple au double si je dépasse les 18°.
Merci d’avance

    CocktailMolotov · 25/01/2013 à 14:02

    Bonjour, pour mesurer précisément le degré alcoolique d’un alcool, voici les solutions proposées notamment sur Wikipedia : densimètre électronique, aréomètres et pycnomètres.

bedrune · 17/10/2013 à 12:37

Bonjour, je suis dans le même cas que piman, je souhaite mouiller du rhum à 55% pour le faire descendre à 32%, si je suis votre résonnement je devrais ajouter 32cl d’eau pour 1L de rhum.
Ce calcul est il toujours valable si l’on ajoute du sucre?
Quelle est la marge d’erreur?
Merci pour ce tuto.

    CocktailMolotov · 18/10/2013 à 21:31

    Attention, notre raisonnement et notre fiche excel tiennent compte d’une dilution de 30% due aux glaçons puisqu’on se place dans le cas du cocktail. Ce n’est pas votre cas, il vous faudra donc 72 cl d’eau pour le descendre à 32. Si vous rajoutez du sucre, il vous faudra prendre en compte le volume de sucre dans vos calculs. Il n’y pas de marge d’erreur, les calculs sont exacts. En pratique, cela dépend de la précision de vos instruments.

marc · 07/01/2014 à 20:59

casse tête

Yves · 10/01/2014 à 13:00

Salut. Merci pour cet article. J’ai fait un essai avev de la glace de bonne qualite et un environnement professionnel, et je trouve des taux de dilution beaucoup plus eleves que les 25% a 30% souvent cites. Au shaker pour un vodka-espresso et un Vesper, j’ai observe une dilution de 60% a 100% (cad que le volume d’eau ajoute par la fonte de la glace ajoutee dans le shaker contribuait un volume d’eau quivalent a respectivement 60% et 100% du volume initial des ingredients utilises hors glace). Au verre a melange, pour un temps de 30 secondes, j’etais sur une seule mesure a un taux de 80% environ. Les ecarts viennent probablement de la fonte des glacons utilises entre les 3 essais, mais en tout cas ces premieres observations semblent indiquer que le taux de dilution moyen est bien superieur a 30%. Et que le frappage au shaker entraine une dilution superieure a l’utilisation du verre a melange (mes 2 essais pour un Vesper ont donne respectivement 100% au shaker et 80% au verre a melange). A suivre…

    CocktailMolotov · 10/01/2014 à 14:14

    Oui effectivement c’est étonnant, j’avais trouvé au maximum des 50% avec des moyennes de 30-40% plutôt. Cela demande de nouvelles expériences, j’essaierai de les filmer la prochaine fois !

kascool · 30/01/2014 à 14:35

bonjour, je ne suis pas sur de vos calculs?
Pour moi 40°+15°=55° et non pas 40°+15°/2=27.5
Quand ont lis votre poste nous avons l’impressions que plus nous mélangeons des alcools moins nous avons des degrés. Pouvez vous m’expliqué? Merci

    CocktailMolotov · 30/01/2014 à 15:27

    Bonjour,
    Heureusement que les degrés ne s’ajoutent pas comme ça ! Les degrés correspondent à la puissance relative de l’alcool : plus le degré est élevé, plus la force de l’alcool sera intense.

    Je vais prendre une autre image pour vous expliquer : le sirop et l’eau.

    Imaginons que le sirop soit l’alcool. Le sirop de menthe pur est très vert, c’est comme de l’alcool pur à 100°. Si je rajoute de l’eau, il va devenir moins vert, imaginons jusqu’à obtenir du sirop à 50°. Et si je rajoute encore de l’eau, je vais obtenir du vert pale, et faire descendre l’intensité, disons jusqu’à 10 °. Mais la quantité de sirop que j’ai mise dans le verre est toujours la même.

    Maintenant si je mélange un verre de sirop de menthe à 50° et un verre de sirop de menthe à 10°, je ne vais pas avoir un verre de sirop de menthe à 60°, qui serait plus intense en couleur que le verre en 50°. Au contraire j’aurais quelque chose de plus intense que le verre à 10°, et moins intense que le verre à 50° : un verre à (50+10)/2 = 30°.

    Compris ?

marcolivet · 27/02/2014 à 10:19

Bonjour,
J’ai fait du génépi avec une recette d’un ami, en macérant 40 à 50 brins de génépi sec dans 33 cl d’alcool à 95° et un sirop de 40 morceaux de sucre standard dans 66cl d’eau. Combien va titrer mon génépi (macération 40 jours, puis filtrage) ?
Merci de votre réponse (chuis nul en maths depuis 62 ans !)

    CocktailMolotov · 27/02/2014 à 10:43

    Bonjour Marc,

    Il me manque une information : le sirop fait plus de 66 cl après avoir ajouté 40 morceaux de sucre dedans. Supposons quand même que le sirop fait 66 cl.
    On a donc 33 cl d’alcool à 95°, et 66 cl de sirop à 0°, ce qui donne un degré de :
    ( (33 x 95) + (66 x 0) ) / (33 + 66) = 31,6 °. Certainement un peu moins, étant donné que le sucre va diminuer encore relativement le degré d’alcool, donc je dirais un peu en dessous de 30°.

    Si tu veux un résultat plus précis, donne-moi le volume total de génépi que tu obtiens.
    Sinon il me semble que le génépi est en général plus fort que ça non ? Tu peux essayer 50-50 plutôt que 33-66 😉

portugaels · 16/03/2014 à 19:39

j’ai 1cl rhum à 60° + 3cl de vodka à 40°

Combien dois-je ajouter de jus d’orange pour avoir un cocktail à 20°

Je planche sur ce problème depuis ce matin!
Connaissez-vous la réponse détaillé si possible

Merci

    CocktailMolotov · 16/03/2014 à 20:54

    Vous avez 4 cl (1 cl + 3 cl) d’alcool à (1 cl x 60 ° + 3 cl x 40°) / 4 = 45 °. Vous cherchez la quantité X de jus d’orange (à 0°) à ajouter pour obtenir un mélange à 20 °. Ce qu’on peut traduire par une équation très simple à résoudre :
    (4 x 45 + X x 0) / (4 + X) = 20. Ce qui équivaut à X = 5. Il vous faut donc 5 cl de jus d’orange !

yvanoff-limant · 04/05/2014 à 20:23

Super ! Je ne me ferai plus jamais traitée d’alcoolique quand je boirai 2 petits verres à shot de rhum arrangé au citron vert, fait par mes soins ! 22°. Bof !

    CocktailMolotov · 05/05/2014 à 08:59

    Oui deux petits shots de rien du tout, c’est pas grand chose ! Si tu aimes le rhum arrangé au citron vert, fais-toi quelques Daiquiri pour voir !

Nocerino · 25/01/2015 à 18:28

Bonjour. Je me pose la question suivante :
Est-ce que lorsque on ajoute du sucre à un alcool de fruit à 45°, cela change le degré d’alcool? (Je fabrique mon Limoncello et j’ajoute 350 gr de sucre à 1 litre d’alcool à 45°)Je pense que non, mais je ne suis pas très sur.
Merci de votre réponse.

    CocktailMolotov · 26/01/2015 à 13:27

    Et si ! Tout ce que vous ajoutez qui n’est pas de l’alcool fait baisser le degré d’alcool. Je dirais même, tout ce que vous ajoutez qui a un degré d’alcool plus faible que votre mélange initial fait baisser le degré d’alcool. Prenez l’exemple du sirop : si vous rajoutez de l’eau, il sera moins vert.

benjamin · 29/03/2015 à 20:39

bonjour, ce type de tableau me serais très utile mais est-il possible de l’avoir en format MAC (numbers)? merci d’avance! 😉

    CocktailMolotov · 29/03/2015 à 22:49

    Je vais voir ce que je peux faire ^^.

      benjaminnolf · 24/03/2016 à 17:23

      … possible?

        CocktailMolotov · 31/03/2016 à 15:40

        J’ai publié un Google Document que tu devrais pouvoir télécharger ou utiliser directement en ligne (je vois que tu as une adresse gmail).

Clara · 30/12/2015 à 15:32

Je trouve votre site très intéressant et je me permets de vous demander de l’aide.
J’ai voulu faire une liqueur (d’après une recette trouvée par hasard sur internet) que j’avais une fois gouté dans un restaurant qui fait ces alcool maison.
J’ai laissé réposer 45 jours des feuilles dans un litre d’alcool à 95°. J’ai ensuite fait un sirop avec 1 l d’eau et 650g de sucre. J’ai mélangé. Cela a reposé encore un mois et maintenant l’alcool n’est pas assez sucré je trouve par rapport à mon souvenir et en outre la liqueur pique la langue.
Questions: 1) le taux d’alcool est trop fort, puisque ça pique? 2) combien d’eau et de sucre je devrais ajouter à votre avis pour enlever ce problème? Sans rendre la liqueur trop sucrée…

Merci infiniment de votre réponse et bonne fêtes de fin d’année.

    CocktailMolotov · 31/03/2016 à 15:04

    Bonjour Clara,

    C’est un peu difficile de répondre, mais je dirais que votre liqueur titre un peu en dessous de 40°, ce qui est tout à fait acceptable à mon goût, mais peut-être pas au votre. Rajoutez du scure 20g par 20g jusqu’à obtenir le goût qui vous convient.

pol · 02/06/2016 à 18:08

Bonjour, je fais un alcool arrangé. j’ai un alcool titré à 57 °, dans une bouteille qui fait 70 cl. Combien dois je mettre de cl d’alcool dans mon mélange sachant qu’il est mélangé avec du jus de poires et de pommes et qu’il ne doit pas dépassé 18 ° . au début je mettais 20 cl mais il me semble que l’on arrivait pas à un aussi bon résultat.
merci de me dire ce que vous en pensez.

    CocktailMolotov · 03/06/2016 à 09:04

    20 cl me semblent correct, ça fait une boisson qui titre à 16-17° donc en-dessous des 18° que vous souhaitez.

Julepine · 16/07/2016 à 15:33

bonjour, je souhaite faire de l’epine : maceration de pousse d’epine dans de l’eau de vie, puis ajout de vin et de sucre. Les quantites sont 1L d’eau de vie titrant 54%, 5 litres de vin titrant 12%, 800g de sucre. D’apres la formule, si on ne tient pas compte du sucre, cela donne : ((1×54)+(5×12))/(1+5)=19%
Ma question est : de combien le degre baisse avec les 800g de sucre? Merci d’avance!

    CocktailMolotov · 17/07/2016 à 18:42

    Bonjour, c’est une très bonne question, qui n’a pas de réponse simple. En effet, vous pourriez calculer le volume de sucre, et le rentrer dans la formule, comme un volume supplémentaire qui n’apporte pas d’alcool. La densité du sucre étant de 1.59, cela fait environ 0.5 L ajouté, soit un degré de ((1×54)+(5×12)+(0*0.5))/(1+5+0.5)=17.5%.

    Mais le problème, c’est qu’une fois mélangé, le volume de sucre n’est pas le même que le volume de sucre seul (il est inférieur). La bonne réponse se situe donc entre 17.5% et 19%, mais être plus précis demanderait beaucoup trop de calcul. Mais avez-vous besoin d’autant de précision ?

nabil ken · 25/09/2016 à 04:50

svp j’aimerai que vous me précisez une chose, entre ton quatrième exemple et celui de mr julepine , tu n’as pas calculer le taux de sirop d’érable mais tu l’as fait dans celui de l’exemple de julepine pourquoi,? si je veux calculer le taux de sirop d’erable ainsi que la densité d’eaux des glaçons c’est quoi la formule exact svp ?merci

    CocktailMolotov · 27/09/2016 à 09:04

    Si la quantité de sirop d’érable apparaît bien dans le calcul de mon quatrième exemple. Pour les calculs, tu peux télécharger la feuille excel en fin d’article (il faut cliquer sur l’image).

serge riviere · 26/09/2016 à 16:51

bonjour a tous .pouvez vous me dire s’il vous plait, si je bois 3 litres de whisky a 40°et 3 litres d’eau a 0 °, degré mon taux d’alcoolémie seras de 0° ou es ce que je serais bourré. ?.

    CocktailMolotov · 27/09/2016 à 09:16

    Si tu bois 3 litres de whisky, tu ne seras pas bourré, tu seras mort.

prevost · 29/09/2016 à 11:05

Un ricard 4 cl 45 degré combien d’eau pour faire 18 degré
Merci de vôtre reponse

    CocktailMolotov · 29/09/2016 à 11:27

    Bonjour, pour ce genre de calcul, vous pouvez utiliser la feuille excel en fin d’article.

Molli · 29/09/2016 à 11:11

Bonjour, pour du rhum arrangé, que ce soit du liquide ou des fruits (en volume) le calcul est le même???

    CocktailMolotov · 29/09/2016 à 11:26

    Oui puisque le pourcentage d’alcool est calculé en volume (et pas en masse par exemple). Donc si vous connaissez les volumes, les calculs marchent.

Popolux · 21/10/2016 à 23:53

C’est assez impressionnant que tu répondes à autant de post ! Tant mieux j’ai envie de dire au moins tu prends les coms en considérations 😉 moi pour ma part j’ai commencé du rhum arrangé dans une bouteille de 70 cl j’ai rationné en 75% rhum blanc 15% rhum ambré ( les deux à 40° ) + bâton de cannelle + vanille + banane + 3 – 4 fleurs de jasmins séchées + menthe fraîche + baies poivrées , ouai j’adore mettre des choses sachant qu’après 3 ingrédients ça peut ne plus servir à rien :p . Cela fait 2 semaines et demi que c’est en bouteille , je viens de goutter pour vérifier si un des éléments n’avaient pas pris le dessus, une lampée et franchement même si j’ai l’habitude de bons alcools fort , c’était très prononcé niveau alcool , l’impression de boire un alcool que j’aurais fait en pot avec de la gnaule ^^ comme si c’était proche des 70% … Donc j’ai l’impression que c’est plus prononcé en alcool que ça ne devrait l’être, un avis tu aurais ? 🙂

    CocktailMolotov · 23/10/2016 à 13:39

    Salut Popolux ! Non je ne pense pas qu’il y ait plus d’alcool dans ton mélange, à 40°, les levures sont tuées, et il est impossible qu’elles produisent de l’alcool. Peut-être que ce sont les épices que tu as ajoutées qui te font cette impression.

carole · 12/05/2017 à 16:40

Bonjour,

J’ai récupéré votre tableau excel mais j’arrive pas à ce résultat avec votre exemple ci dessous.
Le tableau me donne 15% ?
votre fichier excel donne = 1 cl à 60 : 0.6 et 3 cl à 40 : 1.20, ca semble correct, mais
si on met 5 cl à 0, le calcul donne 15 degré, alors que ca devrait être 20 degré d’après votre
exemple ?

Merci pour votre aide pour essayer de comprendre où est le problème.

Savez vous comment on peut vérifier physiquement le degré d’alcool dans un punch afin de vérifier
le résultat après calcul.

Cordialement
Carole

CocktailMolotov dit :
16/03/2014 à 20:54

Vous avez 4 cl (1 cl + 3 cl) d’alcool à (1 cl x 60 ° + 3 cl x 40°) / 4 = 45 °. Vous cherchez la quantité X de jus d’orange (à 0°) à ajouter pour obtenir un mélange à 20 °. Ce qu’on peut traduire par une équation très simple à résoudre :
(4 x 45 + X x 0) / (4 + X) = 20. Ce qui équivaut à X = 5. Il vous faut donc 5 cl de jus d’orange !

    CocktailMolotov · 17/08/2017 à 13:13

    Le fichier excel prend en compte la dilution due aux glaçons (ce qui baisse de 30% le degré).

Liqueur de fleurs de sureau – Recettes Passion · 25/06/2017 à 10:09

[…] Si vous souhaitez avoir une idée du taux d’alcool de votre préparation, j’ai trouvé sur le net une explication simple d’un blogueur (Maxime Maillot). Voici la page complète d’explications: Comment calculer le degré d’alcool d’un cocktail. […]

Laisser un commentaire

Articles similaires

Analyses, revues, comparatifs, tests, tout y passe !

Calculer le taux de sucre d’un spiritueux à partir d’un densimètre

TL;DR : Suite à notre article sur le sucre dans le rhum, nous revenons sur la méthode scientifique qui a permis de mettre en évidence cette présence de sucre, et d’en estimer les concentrations. Les Lire la suite…

Analyses, revues, comparatifs, tests, tout y passe !

Vous prendrez bien un peu sucre dans votre rhum ?

TL;DR : Dans certains pays l’adjonction de sucre dans le rhum est interdite légalement (Jamaïque, Barbade, AOC Martinique par exemple). Ce n’est pas forcément le cas ailleurs, et certains s’en donnent à cœur joie (en Lire la suite…

Voyages & Rencontres

Whisky Live 2016

Disclaimer : j’ai été (micro-)actionnaire du Syndicat pendant 2 ans. Si vous ne laissez pas Cocktail Molotov passer par la porte, ils entrent par la fenêtre. Cette chronique n’a bien failli pas voir le jour, Lire la suite…