La glace translucide

Une question que l’on nous pose régulièrement : Comment réaliser de la glace translucide ?

 

L’intérêt est purement esthétique mais, un cocktail, au même titre qu’un plat, se doit d’être plaisant d’aspect.

 

Certaines légendes urbaines préconisent de faire bouillir l’eau avant de la faire geler afin de permettre au chlore de s’évaporer plus vite. D’autres préconisent de la filtrer au préalable à l’aide d’une carafe.

 

La vérité est ailleurs.

 

Des phénomènes complexes entrent en jeu, si vous voulez en savoir un peu plus, relisez notre article sur la thermodynamique du shaker.

 

Une seule façon de procéder permet d’éviter les nombreux critères qui viennent troubler la transparence votre précieux glaçon carré parfait. Et ainsi émerveiller vos amis lorsque vous leur servirez votre plus beau old-fashioned !

 

 

L’essentiel est donc d’empêcher les minéraux et bulles d’air de rester coincés dans votre glaçon, ceux-ci reflètent la lumière…

Lorsque l’eau atteint son point de solidification, les molécules d’eau s’agglomèrent pour former des cristaux qui reflètent la lumière également.

 

De même, l’eau a la propriété de prendre du volume lorsqu’elle passe à l’état solide.

 

clearice

 

Une seule solution donc pour empêcher tout ceci : Le temps !

 

J’entends par là qu’il faut congeler l’eau de la façon la plus lente possible avec une température négative la plus proche de zéro.

Ce qui permet donc aux minéraux et aux gaz de s’échapper avant la solidification, aux molécules d’eau de former des plus gros cristaux qui seront invisibles et enfin d’augmenter de volume lors de la solidification sans subir de résistance qui craquerait la glace.

 

Par conséquent, plusieurs méthodes sont possibles mais on ne va mentionner que la plus simple:

Utiliser le bac « freezer » de votre petit frigo si vous en avez un… Remplissez vos bacs et vos moules à glaçons, attendez quelques jours selon la taille de vos éléments.

 

freezer

 

On vous laisse à vos petites expériences, sinon servez vos cocktails dans des verres à martini et buvez les en 45 secondes chrono, vous n’aurez pas ces problèmes 😉

3 réflexions au sujet de “La glace translucide”

  1. Quand on n’a qu’une partie congélation à -18 et qu’il n’est pas concevable de remonter la température, une petite astuce découverte pour de jolis iceball : enrouler le moule dans plusieurs torchons (ou sac isotherme) afin de ralentir la congélation.

    Répondre
  2. Cela fait du bien de lire enfin un article sensé sur la fabrication de glace translucide ! 🙂

    Le mythe de la purification de l’eau est encore très tenace hélas, alors que ce qui « trouble » la glace c’est en effet principalement les micro-bulles d’air prisonnières dans le glaçon.

    Tout le monde n’a pas de freezer, alors quand on a un vrai congélateur avec la température minimale de -18°C (0 °F) pour conserver des aliments plusieurs mois, il faut ruser pour que les glaçons se forment le moins vite possible.

    Ça peut être de coup du torchon, jusqu’aux techniques plus perfectionnées de mettre carrément une petite glacière ou un Tupperware qui isolera les moules à glaçon de façon à ce que la prise soit plus lente.

    Bienvenue dans le monde très particulier des geeks de la glace transluside 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire