Les Cocktails de la Prohibition : le Sidecar

On continue la série des cocktails de la Prohibition lancée hier avec le Last Word. Aujourd’hui, un cocktail inventé en Europe « grâce » à la Prohibition : le Sidecar.

En effet, pour cause de chômage technique – plus une goutte d’alcool à mixer – nombres de barmen migrent vers l’Europe pour continuer à exercer leur art. Ainsi le Sidecar nait dans les années 20, à Londres ou à Paris. Les sources divergents, mais par pur chauvinisme, et parce qu’on aime bien David Embury sur ce blog, on situera l’origine du cocktail à Paris. Ce qui est certain en revanche, c’est son influence américaine, puisqu’il est devenu très populaire au Harry’s Bar, repère parisien des Américains dans les années post-Première Guerre Mondiale (et il l’est encore un peu aujourd’hui).

Lire la suiteLes Cocktails de la Prohibition : le Sidecar

Les Cocktails de la Prohibition : le Last Word

Ce mercredi sort en salle une nouvelle adaptation cinématographique de « Gatsby le Magnifique » avec Leonardo Di Caprio et Tobey Maguire. L’occasion pour nous de revenir sur une époque qui n’a pas toujours été tendre avec le cocktail, qui lui fut même presque fatale : la Prohibition. Contrairement à ce que vous avez peut-être entendu à droite et à gauche, ce n’est pas lors de la Prohibition que les cocktails ont été inventés pour masquer le goût des mauvais alcools : il suffit d’ouvrir un bouquin de Jerry Thomas ou de Harry Johnson pour voir que des recettes de cocktail, il en existait déjà un bon paquet bien avant la Prohibition. Bien au contraire, le manque de produits de qualité a gravement nui à l’imagination des barmen, et peu de cocktails créés à cette époque sont passés à la postérité, si ce n’est ceux qui ont été inventé en Europe.

Lire la suiteLes Cocktails de la Prohibition : le Last Word

Ramos Gin Fizz (video)

Si on ne devait en garder qu’un ça serait celui-ci : le Ramos Gin Fizz. Il représente l’aboutissement de siècles d’évolution de la boisson mélangée.

Histoire du Ramos Gin Fizz cocktail

Créé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans, sa recette aurait pu rester secrète, si la Prohibition n’avait pas sévi. Henry C. Ramos a rendu sa recette publique pour que d’autres bartenders dans le monde puissent la réaliser, puisque lui ne le pouvait plus.

Pour le restant de l’histoire, je vous laisse avec Stéphane Bern les deux comparses dans cette courte vidéo qui vous révélera tous les secrets du Ramos Gin Fizz cocktail.

Lire la suiteRamos Gin Fizz (video)