Les Cocktails de la Prohibition : le Sidecar

On continue la série des cocktails de la Prohibition lancée hier avec le Last Word. Aujourd’hui, un cocktail inventé en Europe « grâce » à la Prohibition : le Sidecar.

En effet, pour cause de chômage technique – plus une goutte d’alcool à mixer – nombres de barmen migrent vers l’Europe pour continuer à exercer leur art. Ainsi le Sidecar nait dans les années 20, à Londres ou à Paris. Les sources divergents, mais par pur chauvinisme, et parce qu’on aime bien David Embury sur ce blog, on situera l’origine du cocktail à Paris. Ce qui est certain en revanche, c’est son influence américaine, puisqu’il est devenu très populaire au Harry’s Bar, repère parisien des Américains dans les années post-Première Guerre Mondiale (et il l’est encore un peu aujourd’hui).

Lire la suiteLes Cocktails de la Prohibition : le Sidecar