Le phrénologue Alexander de chez Hendrick’s

Avant de recommencer à écrire sur CocktailMolotov.org, il nous fallait à chacun un diagnostic chez un spécialiste pour la rentrée. Prenant le taureau par les cornes et profitant du passage du phrénologue Alexander sur Paris, nous sommes allés à une consultation un peu particulière…

 

Accueillis chez Julhes au 54, rue du Faubourg St-Denis par un gentleman haut en couleur doté d’un français parfait avec une pointe d’accent britannique. La mise en jambe sera immédiate : Pipette de Hendricks directement dans le gosier. Là les arômes subtils du gin Hendrick’s refont surface. Ce mariage avec le concombre, les notes de genièvre caractéristiques d’un london dry… sauf qu’il n’en porte pas l’appellation puisque deux composantes aromatiques, la rose et le concombre, sont infusées après distillation.

 

Mystère et boule de gomme

 

Lire la suiteLe phrénologue Alexander de chez Hendrick’s

Raspberry Collins, un cocktail au gin et à la framboise (vidéo)

des framboises en gros plan

Un cocktail de la grande famille des Collins, très rafraîchissant, qui remplacera avantageusement le trop classique Mojito pour l’été. Comme beaucoup de cocktails issu de la vague du renouveau du cocktail, il a été inventé à Londres en 1999 (par Cairbry Hill).
Bonne dégustation !

Raspberry Collins

Par , le

Un verre de Raspberry Collins
Un verre de Raspberry Collins

Temps de préparation : 4 minutes

Ingredients

  • Une dizaine de framboises
  • 6 cl de gin
  • 4 cl de citron
  • 1,5 cl de crème de framboise
  • 1,5 cl de sirop de sucre
  • 3 dashes orange bitters
  • eau gazeuse

Instructions

  • Ecraser les framboises au fond du shaker
  • Ajouter tous les ingrédients à part l’eau gazeuse
  • Recouvrir de glace puis remuer énergiquement votre shaker pendant 7 à 12 secondes
  • Servir dans un grand verre de type Collins rempli de glaçons
  • Garnir de quelques framboises

Les petits trucs en plus de Molotov

On adore les Collins pour leur côté long drink à siroter lentement en été, ce qui change des éternels Mojitos. Même s’il est possible de faire un Mojito framboise, le Collins s’y prête mieux.

C’est dû à l’alcool de base : le gin se marie mieux avec les fruits rouges que le rhum. Si vous n’aimez pas le gin (shame on you), sachez qu’on peut le préparer à la vodka.

Même si la couleur et les ingrédients peuvent le faire passer pour un cocktail girly, sachez qu’on a aucun préjugé là-dessus chez CocktailMolotov. Et surtout les Collins existent depuis belle lurette, et ont toujours été des cocktails populaires. Tout le monde en buvait sans distinction d’âge, de classe ou de sexe, alors faites vous plaisir !

Crédits photo :
Certains droits réservés par oatsy40
Certains droits réservés par Didriks