« Hey mister cocktail, t’as pas moyen de nous arranger un truc là ? » Kevin, 22 ans, 22h un samedi, déjà à 22gr/L.

Si vous vous définissez comme amateur de cocktails et que vos potes le savent, cette phrase vous avez surement dû l’entendre…

Pour les besoins de l’article, vous êtes quasiment le dernier à arriver en soirée, vous avez raison, faut se faire désirer. Vous serez également le premier à partir puisque le proverbe dit « les meilleurs partent les premiers »

22h, un petit groupe de potes lourds a commencé à s’imbiber à la kro’ depuis environ 17h (-c’est l’apéroooooo wouaaiissss !!!), d’un coup d’œil non affûté, ils parviennent à vous reconnaître…

Vous arrivez donc en soirée…bordel

Parmi l’audience, il y a quand même des gens que vous aimez bien et vous prenez pitié d’eux, eux qui ingurgitent des produits destinés à faire démarrer des motos russes.

vodka pisse

On a du budget pour cet article, on s’est offert les services de Bear Grills pour faire passer un message.

Tel Sherlock, vous analysez ce qu’il y a sur la table et vous ouvrez tous les placards, les manches retroussées (ouuuuais ouuuuais). Vous tournez à 100 à l’heure… Bien entendu uniquement si vous n’êtes pas déjà dans un état avancé d’ébriété.

Si vous l’êtes, bourré, vous foncerez instinctivement sur la vodka vomitoff, la couperez à l’orange (l’ensemble tiède c’est encore meilleur) et la tendrez à votre b*tard de pote qui n’est pas trop votre pote sinon il ne vous demanderait pas de travailler dans cet état. Si c’est le cas, voici notre recette pour vous, l’optimisation de la Vodka Orange.

Mais vous venez d’arriver et vous êtes encore sobre… Manque de pot vous êtes le seul.

Ce qui compte c’est : LA GLACE, LA GLACE, LA GLACE ! (Lisez les 3 articles et revenez ensuite)

Hippolyte apporte toujours sa glace, en fixie, dans les bars et chez ses potes. Parce que de la bonne glace, c'est l'assurance d'un cocktail de qualité !

Hippolyte apporte toujours sa glace, en vespa, dans les bars et chez ses potes. Parce que de la bonne glace, c’est l’assurance d’un cocktail de qualité !

Numero Uno du cocktail, le glaçon est votre meilleur ami, il dilue, refroidit et aère vos boissons mélangées. On peut faire des cocktails à température ambiante, mais c’est tricky, ça nécessite des produits de qualité, de bonnes connaissances de ces ingrédients et des associations possibles.

Cet article résume très bien tous les pièges retrouvables en soirée (à relire avant de jouer à l’extérieur, on vous fait confiance sur les choix tactiques à domicile…)

Donc, oubliez Sherlock, passez maître dans l’art d’anticiper et demandez en journée à votre pote qui organise la soirée d’avoir de la glace chez lui, en grandes quantités (pas 1 bac à glaçons pour 20 personnes).

REDRUM REDRUM REDRUM

REDRUM REDRUM REDRUM

Si toutefois, vous aviez prévu de poser un lapin mais qu’au final regarder Danse avec les stars, seul avec votre chat, ne vous emballe pas plus que ça… D’où l’absence éventuelle d’anticipation !

No thank you.

No thank you.

Sachez que la première question à poser en arrivant sur les lieux est de demander s’il y a de la glace. Sinon on arrête tout et on tape et méprise tous les gens qui essayent de vous forcer à faire des drinks sans glaçon… Quoique, on m’a souvent répété que l’apprentissage par la douleur est très efficace.

Tu deviendras un homme mon fils. (je vous invite à aller voir le skyblog en question)

Tu deviendras un homme mon fils.
(je vous invite à aller voir le skyblog en question)

Si vous aimez bricoler un peu, que les alcools présents ce soir là sont vraiment de mauvaise qualité, tentez d’infuser avec du thé, du café (privilégiez du café moulu… ou broyez le si moulin il y a) ou encore des épices. Selon le type d’ingrédient utilisé, l’infusion sera bien entendu plus ou moins longue (comptez quelques dizaines de minutes pour du thé, feuilles « entières », infusé dans de la vodka à température ambiante)…

MarTEAni

  •   5Cl de Gin infusé
  •  2cl de citron jaune
  •  3cl de sirop de sucre

Au shaker, servir dans une coupette, double filtrez si les feuilles de thé se baladaient encore dans votre bouteille de spiritueux.

D’origine élaboré avec un earl grey, ce sour fonctionne plutôt bien avec d’autres thés.

Par pitié, si vous tombez là dessuslaissez-le de côté (pour les raisons mentionnées dans l’article), ou servez-vous en pour menacer kevin qui commence à bien faire ch*er…

"You're entering a world of pain !"

« You’re entering a world of pain ! »

Vous aurez très certainement à élaborer un sirop de sucre… même si vous venez équipés de votre kit cocktail préféré, qui apporte son sirop de sucre chez ses amis ?

Petit rappel, un daïquiri bien exécuté ou un bourbon sour trouve toujours son public en soirée. Si l’article vous fait bien rire jusque là mais que vous préférez ne pas vous aventurer dans l’inconnu…

Instructions pour sauver la soirée

(du moins en avoir l’impression)

  • Renseignez-vous sur le nombre de personnes présentes à la soirée.
  • Renseignez-vous rapidement sur les préférences alcoolistiques de chacun.
  • Identifiez un voire deux cocktails qui plairont au plus grand nombre
  • Do the maths et évaluez la juste quantité… Vous ne voulez pas rendre triste des potes, si ?
  • Mélangez les 4 premiers points et pointez-vous avec votre matériel (shaker, strainer, jigger), un ou deux sacs de glace (trouvable facilement chez Nicolas, 2kg ou Picard, 1kg) ainsi que les ingrédients adéquats.
  • Partez toujours du principe que vous allez bosser dans une grotte avec aucun matériel à proximité… donc embarquez votre presse-agrumes ! Et même un couteau qui coupe… « ça sent le vécu ! ».
"Je viens pour vous sauver, les gueux."

« Je viens pour vous sauver, bande de gueux. »

Peut-être qu’à la seule force des poignets et des biceps vous finirez par vous forger une petite réputation auprès de votre réseau et qu’on finira par vous inviter seulement pour que vous puissiez shaker pour tout le monde… *amertume*

Bref j’aurais mieux fait de me lancer dans le football, je n’aurais certainement pas eu à taper le ballon en soirée dans mon hôtel privé avec vue sur l’Arc de Triomphe…


Baptiste B

Passionné de spiritueux et de cocktails depuis maintenant 10 ans, j'adore écrire et partager autour de l'artisanat, des beaux et bons produits.

1 Comment

Tiger · 25/04/2016 à 23:30

Du coup pour anticiper encore plus tu fais des batchs et ne restera plus qu’à activer la glace :p

10 personnes c’est le max selon moi pour pouvoir profiter sans passer son temps préparer des drinks, ceci partant également du principe qu’on en réalise plusieurs à la volée (genre du caipi par 4)

Laisser un commentaire

Articles similaires

Articles satiriques

Les marques qui vampirisent les (bons) cocktails

S’il y a bien une chose qui nous agace, ce sont les marques d’alcool qui vampirisent les recettes de cocktail. Parfois on se demande même s’ils les ont testés… Sur cet article vous ne trouverez Lire la suite…

Analyses, revues, comparatifs, tests, tout y passe !

Le monde (autour) du whisky

Le whisky fait vivre des centaines de milliers voire des millions de personnes à travers le globe, il ne se passe pas une année sans qu’un magazine s’accapare du sujet et annonce son renouveau, renouveau Lire la suite…

Articles satiriques

Brexit Cocktail

Si vous aussi vous avez suivi avec assiduité le feuilleton Brexit, qui ne prendra effet que dans un futur plus ou moins lointain… Si votre bouche était ouverte et que votre langue pendait, vous, absorbé Lire la suite…