Rhum Fest – Comment le préparer, quoi goûter, quoi écouter.

Souvenez-vous, le rhum fest c’était ça

Beaucoup de FUN vous attend durant ces 3 jours (ou plutôt deux si vous faites partie de la populasse !).

Les salons « picole » sont les rares moments où on aimerait que l’alcool ne rende pas ivre… (croyez moi j’en ai fait les frais) et ne brûle pas les papilles/sature le nez à la longue.

Beaucoup (j’en faisais partie) se sont mis en tête, quelques heures ou jours avant le début d’un salon, de tout goûter… les plus téméraires se rendront compte de leur erreur bien vite…

Néanmoins, on ne peut vous reprocher d’être curieux car le rhum fest est un très beau salon, les conférences y sont intéressantes et les produits bien choisis.

D’habitude tenu plus tard dans l’année, quand il fait bien chaud sous la verrière de l’espace du parc floral… on peut dire qu’il n’y a pas que le rhum qui tape cette fois 😉

On attaque la liste des conseils:

1. Bien vous hydrater… à l’eau, je vois déjà les petites malins se déglinguer aux cocktails 😉

2. Prendre un carnet, prendre des notes et éventuellement une photo des bouteilles… toujours utile au bout de 10ème rhum.

3. Ne buvez pas tout ! N’hésitez pas à cracher, quitte à choquer de la bourgeoise ! Les doses servies sont à chaque fois de l’ordre du demi centilitre voire du centilitre (pour ceux qui tremblent en vous servant !), faites vous même l’addition, pour peu que vous soyez arrivés tôt et que vous n’ayez pas mangé, ça monte très vite et ça surprend.

4. Venez à l’ouverture, quand toutes les bouteilles sont encore disponibles à la dégustation, quand il y a encore « peu » de monde, que les animateurs ne sont pas encore fatigués…

5. Organisez votre venue.

  • Faites vous un petit rhum que vous aimez bien pour commencer, pour chauffer votre palais, puis attaquez par ce que vous attendez le plus.
  • N’attaquez pas le salon par ordre alphabétique… Essayez de repérer un maximum de stands qui vous tentent puis classez les par puissance aromatique estimée (si vous avez une petite idée de la chose). On ne commence pas une dégustation de fromages par un munster pour terminer sur un chèvre frais…
  • Groupez les stands pour éviter de devoir traverser x fois le salon, il y aura du monde, c’est Sold Out, le passage risque de se faire difficile…

6. Échangez un petit mot avec l’animateur du stand, ça lui fera toujours plaisir… Des maîtres distillateurs se déplacent des Antilles pour venir présenter leurs produits. N’hésitez pas à préparer des questions pertinentes !

7. Connaissez votre limite (j’imagine certains déjà rire en lisant ça…), quelqu’un de passablement éméché, qui ne sait pas se tenir et qui commence à embêter les gens, ça fait tache. Probablement que vous n’êtes pas lourd lorsque vous êtes sobre, mais bien bourré vous faites ch*er tout le monde ! Evitez de vous embarrasser… Ne faites pas la compet avec vos potes à celui qui en boira le plus…

Pour les petits malins qui me connaissent : Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Tous ces conseils s’appliquent en fin de compte à tous les salons.

Maintenant, la liste des stands que CocktailMolotov attend avec impatience:

  • On se jettera sur Compagnie des indes pour voir ce que l’ami Florent a en stock pour cette nouvelle saison !
  • On ira voir nos copains de chez Cognac Ferrand, avec leur marque Plantation qui est extrêmement bien construite, autant pour les cocktails que pour la dégustation nette.
  • On passera par le stand Velier, comment échapper aux « Habitation Velier », nouveau produit de la maison
  • Les distilleries de rhum agricole apportent toujours des nouveaux produits au Rhumfest (les dégustations du coté de Trois Rivières et HSE envoient du paté)

 

Plantation

Plantation

 

Pour le reste on vous laisse découvrir, le salon est vraiment rempli de produits d’exception…

Ne boudez pas les conférences, elles se promettent d’être de haute volée. On a un petit penchant pour les 3 dernières de dimanche avec Botran et Jonathan Almonte en qualité de super ambassadeur de la marque.

On a la classe ou on ne l'a pas !

On a la classe ou on ne l’a pas !

Passez obligatoirement par Appleton et Ian Burrell, expert international du rhum.

 

"-Dédé tu ne m'as pas servi du whisky au moins ?"

« -Dédé tu ne m’as pas servi du whisky au moins ? »

Enfin, Daniel Blondi de Velier aura surement plein de choses très intéressantes à vous dire en présentant justement les produits « Habitation Velier » !

Le chef d'orchestre Luca Gargano !

Le chef d’orchestre Luca Gargano !

Rhum Rum Ron !

 

Baptiste B

Passionné de spiritueux et de cocktails depuis maintenant 10 ans, j'adore écrire et partager autour de l'artisanat, des beaux et bons produits.

 

2 thoughts on “Rhum Fest – Comment le préparer, quoi goûter, quoi écouter.

  1. ça fait vraiment envie. J’espère qu’on aura droit à un debrief qui vendra sa dose habituel de rêve !

Laisser un commentaire