Le matériel – Cocktails maison : l’essentiel

Votre blog préféré vous livre tous les fondamentaux pour libérer le mixologue qui sommeille en vous!

Le but de cet article est de vous démontrer que pour préparer des cocktails sublimes à la maison il ne vous faut rien d’autre que de la bonne volonté.

Théorème

La cuisine nécessite beaucoup d’espace, de matériel et des techniques pointues. Le cocktail non.

Démonstration

La démonstration comportera plusieurs volets, le premier étant consacré au matériel.

Les outils

Un shaker

Le Boston shaker est constitué d’un verre et d’une timbale (aussi appelé shaker deux pièces), la timbale étant plus grande que le verre. C’est celui qu’on vous recommande, mais il n’est pas toujours facile à trouver. Les shakers trois pièces se trouvent plus facilement dans le commerce, plus simple à fermer, mais beaucoup plus difficile à ouvrir ! On vous laisse faire votre choix.

Verre à mélange

Le verre à mélange (mixing glass) – aussi connu sous son nom japonais yarai – est un verre haut, à bord droit, avec un petit bec verseur d’une contenance de 50 cl en général. Il est souvent très élégant. C’est au verre à mélange que l’on prépare les cocktails « à la cuillère ».

Cuillère de bar

La cuillère de bar (barspoon) est en général assez longue, dans les 25-30 cm. Elle est droite (ie tout est dans le prolongement du manche) pour pouvoir tourner plus facilement dans le verre à mélange. L’extrémité est souvent un petit pilon, et le manche est généralement torsadé pour une meilleure prise en main, pour pouvoir faire des « layers » de liqueur sur les cocktails (ie style pousse-café) et bien entendu, cela ajoute un côté esthétique non négligeable.

Passoire

La passoire (strainer) est constituée d’un manche, d’un disque de métal percé et d’un cerclage en ressort, qui permettent de retenir glaçons, pulpe et fibres de fruits à l’intérieur de la timbale ou du verre à mélange.

Doseur

Le doseur (jigger) se présente comme deux petits cônes de métal reliés par leurs fonds. Le doseur standard est le 30 ml/ 45 ml. C’est un instrument essentiel du barman. Chez CocktailMolotov on ne croit pas trop à ceux qui préparent leur cocktail les yeux fermés « au doigt mouillé »ou free pour.

Pilon

Le pilon (muddler) permet d’écraser au fond d’un verre la menthe, des baies, des quartiers de citron etc.

Presse-agrume

Le presse-agrume (squeezer) vous permettra de gagner beaucoup de temps lors de la fameuse opération dite du « pressage de citron ».

Les ingrédients

Glaçons

  • De la glace en grande quantité, fraiche et bien sèche. La taille des glaçons et le fait qu’ils soient denses et non creux, sont des facteurs très importants pour la réussite d’un cocktail.

Spiritueux

Gin (London dry)

  • Broker’s, n°3, monkey 47, Tanqueray, Martin Miller
  • Petits prix: Gordon’s

Rhum traditionel

  • Pampero Oro, Appleton VX, Plantation 3 Stars, Plantation Original Dark, Banks
  • Petits prix: Havana club 3 ans

Vodka

  • À contrecoeur de Juan Pablo (grand réfactaire de la vodka) Absolut, Ketel One, Stolichnaya
  • Petits prix: Absolut

Bourbon

  • Maker’s Mark, Jack Daniel’s single barrel, Elijah Craig, Eagle Rare
  • Petits prix: Four Roses

Cognac

  • Hine, Grosperrin, Frapin

Tequila

  • Calle 23, Tapatio, Ocho, Don Fulano

Liqueurs

  • Triple sec
  • Cointreau
  • Crèmes de fruit boudier ou Merlet

Vermouth sec

  • Noilly Prat, Martini Dry (bouteille verte), Dolin

Vermouth doux

  • Cinzano, Martini Rosso, el professore

Bitters aromatiques

  • Angostura
  • Bitter truth
  • Fee brothers
  • Dr Adam Elmegirab

Sirops

Produits frais

Pétillants

Les livres

Recettes

Guides

  • Joy of Mixology
  • Vintage spirits and forgotten cocktails
  • Imbibe!
 

Juan Pablo Morales

 

5 thoughts on “Le matériel – Cocktails maison : l’essentiel

  1. Salut,
    Cette liste est-elle une liste « des choses à toujours avoir » ? ou une liste des marques recommandées ?
    Pour la conservation des produits frais c’est un problème, supposons une soirée imprévu à la maison, quelqu’un demande un Mojito, mais mince, comme ce n’était pas prévu et que finalement, les soirées, on en fait pas tant que ca chez moi, je n’ai ni citron ni menthe à disposition on est dimanche, il est 22H, rien d’ouvert ^^…
    Il y-a t-il des parades (menthe congelée o_O ?? …)

    En tous cas super blog, enfin quelque choses qui parle des cocktails avec raffinement et non « picole partie » !!

    1. Salut !
      Ceci est la liste des produits de « base » qui permettent de préparer la plupart des cocktails classiques.
      Effectivement, la partie « produits frais » fait qu’il est toujours assez difficile d’improviser une soirée cocktail. Pour les fruits, nous étions au salon Cocktails Spirits dimanche et lundi, et nous avons découvert les produits des vergers Boiron en purée de citron et de citron vert, et fruit de la passion. Il faut reconnaitre que la qualité est très bonne, et même si elle n’égale pas celle d’un fruit fraichement pressé, ces produits sont unr bonne alternative si on ne veut pas transformer son frigo en étal de primeur. Tant que vous ne cédez pas aux sirènes du Pulco …

      Pour les herbes aromatiques, c’est un peu plus compliqué, je n’ai jamais utilisé d’herbes surgelées dans un cocktail. Mais il est vrai que l’on peut cuisiner avec, donc pourquoi pas dans un cocktail.

      La meilleure solution reste tout de même de ne servir que des cocktails pour lesquels on est sûr de la fraicheur et de la qualité des ingrédients, comme le font les chefs dans les bons restaurants. Il existe tout un tas de très bons cocktails qui se font sans ingrédients frais : Old Fashioned, Manhattan, Japanese Cocktail, Martinez etc.

      Ravi que le site te plaise ! On essaie vraiment de rendre le « bien boire » accessible au grand public. Bonne(s) soirée(s) cocktail alors !

    1. Une autre tequila qui a un très bon rapport qualité-prix et qui n’était pas encore très connue lorsque nous avons écrit cet article c’est la Calle 23.

Laisser un commentaire