Le phrénologue Alexander de chez Hendrick’s

Avant de recommencer à écrire sur CocktailMolotov.org, il nous fallait à chacun un diagnostic chez un spécialiste pour la rentrée. Prenant le taureau par les cornes et profitant du passage du phrénologue Alexander sur Paris, nous sommes allés à une consultation un peu particulière…

 

Accueillis chez Julhes au 54, rue du Faubourg St-Denis par un gentleman haut en couleur doté d’un français parfait avec une pointe d’accent britannique. La mise en jambe sera immédiate : Pipette de Hendricks directement dans le gosier. Là les arômes subtils du gin Hendrick’s refont surface. Ce mariage avec le concombre, les notes de genièvre caractéristiques d’un london dry… sauf qu’il n’en porte pas l’appellation puisque deux composantes aromatiques, la rose et le concombre, sont infusées après distillation.

 

Mystère et boule de gomme

 

Redécouverte du gin Hendricks et de ses associations en cocktail. En vrais professionnels, nous étions obligés de tout essayer. Trois cocktails proposés, tous servis dans des tasses à thé, emblématiques du gin écossais. Du classique mais cependant très efficace avec un Hendrick’s Tonic fait au Fever Tree. On passe par un Collins très frais qui se boit en 30 secondes chrono. Pour terminer avec un « manly » Dry Martini 7 pour 1, fait au shaker, ce qui est en soi un choix judicieux au regard des proportions employées.

 

On a eu également l’occasion de goûter le cordial de quinine, puissant, l’amertume est contrebalancée par des notes acidulées très agréables.

Puis on enchaîne avec une séance de phrénologie avec Alexander.

 

Instruments et biblots

 

S’ensuivent différentes phases de mesures aux unités farfelues, puis un diagnostic pointu et pour terminer un traitement adéquat.

 

Lui qui se l'injecte dans le bras d'habitude !

 

La prescription, Hendricks Collins 3x par semaine après 18h, juste ce qu’il faut.

 

Au programme, du repos et de l'alcool, ordres du médecin !

 

On ressort guillerets de la consultation du phrénologue Alexander, on ne peut que vous le recommander !

 

Tea Time !

 

Attention: Les arrêts de travail qu’il signe ne sont pas acceptés par la sécurité sociale !

PS: Merci à YKW pour la première photo, on a passé plus de temps à boire qu’à prendre des jolies photos !

Laisser un commentaire