Ceci n’est pas un mojito

Je me promenais tranquillement sur le Web, sur Facebook plus exactement, quand tiens, tiens, que vois-je ? Une énième machine à cocktails. Ces automates qui vous promettent de merveilleux cocktails avec une simple pression fleurissent en ce moment, et je ne compte pas le nombre de projets de start-ups ou de Kickstarter que j’ai vu passer sur le sujet. Ni une ni deux, je me suis dit qu’il était temps que CocktailMolotov prenne position sur le sujet.

 

Sur l’idée de faire préparer son cocktail par une machine, je suis assez partagé : je suis ingénieur, spécialisé en apprentissage automatique -une branche de l’intelligence artificielle. L’automatisation est ma raison d’être, et partisan du moindre effort, j’apprécie de pouvoir faire exécuter certaines tâches fastidieuses par un ordinateur ou une machine. Mais préparer un cocktail, ça reste pour moi un plaisir, et je ne vois pas l’intérêt de déléguer ça à une machine. Et si je ne suis pas d’humeur à préparer le cocktail moi-même, je préfère me le faire préparer par un humain, avec qui je pourrai discuter, qui pourra m’expliquer le choix des ingrédients par exemple.

 

Un avantage de faire préparer le cocktail par une machine est la reproductibilité : une fois les doses programmées, j’ai plus de chance d’obtenir de la constance dans les cocktails préparés, par rapport à un humain qui pourrait être un peu radin ou à l’inverse avoir la main lourde avec un ingrédient d’un cocktail à l’autre.

 

Après ça, c’était juste « dans l’idée ». Après l’idée, il y a le concret, et le concret, c’est le Barmate. Ci-dessous une petite vidéo qui montre l’engin en action …

 

Si c’est pour me préparer un mojito aussi mal qu’un mauvais barman, non merci ! Et vas-y que j’envoie le sucre, la menthe et les quartiers de citron dans le verre, avant de piler vite fait le tout. Autant dire que :

  • Aucune saveur n’est extraite de la menthe
  • le sucre n’est pas dissout
  • très peu de jus de citron est extrait

 

Je passe sur les quantités ridicules de rhum et de glace pilée, comparé à la bonne rasade d’eau gazeuse : tout comme les mauvais mojitos je vous disais ! Je suppose cependant que l’on peut personnaliser ces paramètres.
Quand je vois les recettes qu’ils proposent sur leur site Internet ou les bouteilles qu’ils utilisent comme ingrédient (Malibu Coco …), j’espère que cette machine rejoindra bien vite le cimetière où croupissent ses prédécesseurs. Pour rappel, voici comment on fait nos mojitos chez CM

 

Maxime Maillot

Maxime Maillot est ingénieur. Il possède un doctorat en informatique et un diplôme d'ingénieur de Supélec. Il se découvre une passion pour le cocktail après avoir dégusté un Old Fashioned. Par la suite, il dévorera les vidéos de Robert Hess et Jamie Boudreau sur Small Screen Network, ainsi qu'Imbibe de David Wondrich.

 

4 thoughts on “Ceci n’est pas un mojito

  1. Très bonne vidéo, c’est sympa de savoir que certains prennent le temps de bien expliquer comment réaliser de bons cocktails, d’autant plus pour un cocktail si populaire en France 🙂

    Je suis d’accord avec toi, rien ne vaut un vrai barman qui réalisera un cocktail rien que pour soi. La machine fait perdre tout le charme du cocktail…

    L’argument utilisé par les fabricants pour vendre ces appareils est qu’il permet de fabriquer plus de cocktails en moins de temps. Du coup, je pense que la machine peut servir dans de grands événements avec beaucoup de monde, type festivals ou concerts, où les gens ne viennent pas forcément pour boire et qu’ils ne veulent pas attendre derrière une longue file d’attente.
    Mais équiper un bar avec une machine pareille serait suicidaire je pense.
    Enfin tout ça n’est que mon avis perso :p

    1. Si les gens veulent boire quelques chose de bon et de rapide, ils n’ont qu’à boire de la bière ! Pourquoi boire un mauvais mojito, quand dans le même temps on peut te servir une bonne bière ?

  2. Je ne pensais même pas que de tel « machine sophistiqué » existait mais je vois que malheureusement oui, l’art de l’automatisme qui, je pense, devrai normalement remplacer l’homme pour des tâches répétitives et simple pour lui permettre de réfléchir ou profiter d’autre éléments comme le progrès de la science ou la création de cocktail.

    Au passage, bonnes vidéos, très propres à l’image (j’aimerai avoir une tel qualité) et instructive!

    1. Merci beaucoup !

      Je pense qu’une partie du plaisir du cocktail, c’est de voir le barman le préparer devant soi, on mange d’abord avec les yeux ! Donc remplacer cette partie par la machine, ce serait dommage.

Laisser un commentaire