Cette bouteille a été maltraitée et n’a pas eu le respect qu’elle mérite quant à son grand âge. Son précieux contenu fut tantôt servi dans des gobelets en plastique, tantôt utilisé pour faire flamber des boudins blancs (sic). C’est l’incident majeur auquel on s’expose lorsque l’on ne met pas ses bouteilles sous clé. Longtemps laissée pour morte au fond d’un placard, elle fut ressortie exceptionnellement pour une dégustation hier. Compte tenu de son exposition prolongée à l’air (ouverte depuis six ans) et du peu de calvados restant, je n’en attendais pas grand-chose.

 

Le calvados est un spiritueux boudé des français, peut-être à cause de son manque d’exotisme à nos yeux et à la nécessité d’y mettre un certain prix pour avoir quelque chose de top. Son manque de distribution, contrairement à la vodka, y est probablement pour quelque chose.

 

Distillerie transmise de père en fils, crée par S. Perigault avant la guerre, elle fut transmise en 1972 à son fils Gérard. C’est lui qui se charge des dégustations et visites guidées, avec le fameux passage par la boutique. C’est là que la bouteille fut achetée.

 

Le prix au centilitre n'est pas CocktailMolotov compliant !

 

1958, comme l’année de naissance de mon paternel. Achetée pour ses 50ans, 50 ans de fut. Pour un spiritueux tel que le whisky, cela donne lieu à des phénomènes dits de collectionnite, d’achat de bouteilles à plus de 10 000 €, comme pour les Dalmore & Glenfiddish 50ans. La rareté fait une partie du prix, passons.

 

La dégustation

 

Au nez: des arômes de pomme tatin, caramélisée.

 

En bouche: du bois, des fruits mûrs, des fruits à noyaux.

 

La finale: puissante avec des notes torréfiées, de cacao et de tabac, celle-ci est longue.

 

Ce calvados est plutôt droit, plaisant et ses arômes restent longtemps en bouche malheureusement il est sans grande complexité à mon sens, probablement à cause d’un phénomène d’oxydation causé par  l’oxygène en contact des quinze centilitres qu’il reste dans la bouteille depuis 4ans.

 

Pour des calvados de grande qualité et distribués chez des cavistes relativement connus du milieu du web, vous pouvez également aller voir chez Drouin. Leur calvados sélection est parfait pour les cocktails, leurs tarifs montent progressivement ce qui permet d’en avoir pour toutes les bourses. N’hésitez pas à nous donner vos références par message en dessous de l’article !

Catégories : Autres

Baptiste B

Passionné de spiritueux et de cocktails depuis maintenant 10 ans, j'adore écrire et partager autour de l'artisanat, des beaux et bons produits.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Autres

Changement de législation sur la Piña Colada

Coup de théâtre ! Jamais on avait vu l’Assemblée statuer sur un sujet aussi important aussi près du changement de legislature ! Et pourtant, à partir du 21 juin 2017, il sera impossible de servir Lire la suite…

Analyses, revues, comparatifs, tests, tout y passe !

Cocktails James Bond 007

Tin tinlin tinnnnn tin tin tin… c’est tout, circulez y a rien à voir… « Sans rancune aucune M. Bond » est la citation qui se prête le mieux à ce livre… Robert Carlyle. CocktailMolotov a redéfini sa Lire la suite…

Autres

Planète bière – Le retour par le bas

Attention, je vous vois venir… le « bas » signifie ici un degré alcoolique moindre par rapport aux cocktails (quoique pas toujours vrai) et aux spiritueux (encore raté !) La bière, a trop longtemps été victime d’une Lire la suite…